02 Mar 2015

Pour le plaisir de la langue et des mots, le très beau discours d’Albert Camus en décembre à Stockholm 1957 pour la réception de son Prix Nobel de Littérature.  Il défend avec force l’art et la création, le rôle de l’écrivain, la philosophie aussi, évoque la résistance à l’oppression…

Lire la suite